Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
de Beaunoir, Les quatre coins (1791)
de Beaunoir, Les quatre coins (1791)
  (Agrandir)  

"Jouer aux quatre coins"

Texte
"Sujet des quatre coins.

Cette Piece est tirée de la charmante Chanson des Quatre Coins, que sans doute on ne nous saura pas gré de placer ici.

«La jeune Iris, la fleur de nos campagnes,
»Un certain soir, dans la belle saison,
»Voulut au bois, avec quelques compagnes,
»Aux Quatre Coins jouer sur le gazon.

»Il leur manquoit encore un personnage ;
»L’Amour dormoit sous un chêne étendu :
»Iris le crut un garçon du Village ;
»La pauvre enfant ne l’avoit jamais vu.

»On le réveille ; il boude, il se mutine,
»Il ne veut pas jouer à ce jeu-là :
»Plus il se fâche, et plus on le lutine :
»Ah ! le fripon ne vouloit que cela.

»Il cède enfin ; mais bientôt à Colette
»Avec adresse il vole ses rubans ;
»La bague à Lise, à Chloé sa houlette :
»La jeune Iris n’y perdit que ses gants.

»La nuit survient, chaque belle, en colère,
»Veut ses bijoux ; l’Amour veut un baiser.
»A son retour chacune craint sa mere :
»Avec l’Amour il fallut composer.

»Depuis ce tems, on dit qu’Iris soupire,
»Chloé rougit, Lise baisse les yeux,
»Colette rêve ; et toutes semblent dire,
»Qu’avec l’Amour tous jeux sont dangereux."

Extrait de
Les quatre coins: Pastorale, mêlée de pantomime et de danses, Paris, Bélin, 1791, p. i.

Date
1791

Auteur
Alexandre-Louis-Bertrand de Beaunoir (Paris, 1746 - Paris, 1823)

Consultation en ligne
GoogleBooks

 
     

Jeu des Quatre coins

 
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z