Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Lettres galantes d'une femme de qualité (1760-1770)
Lettres galantes d'une femme de qualité (1760-1770)
  (Agrandir)  

"main chaude"

© BnF

Texte
(p. 28) […] Voilà-t-il pas une belle affaire ? Faudroit-il taire sa langue et faire trêve à la critique, parce qu'en un parc qui n'est pas votre propriété, et où vous mettez un bruissement de joie et de jeunesse, vous vous livrez à l'innocent passetems de la main chaude et du cheval fondu ?

Ne raisonnez pas de la sorte : ici, la main est extraordinairement chaude et le cheval étrangement fondu.

La main chaude pourroit s'appeler la main fureteuse, et il n'est pas d'attouchement qu'elle ne se permette;à tour de rôle, ce sont les hommes ou les femmes qui doivent s'agenouiller l'un devant l'autre, pour attendre la tape dont il s'agit de découvrir l'auteur, et ce matin même, le jeune Lauzun étoit si empressé à se cacher pour quon ne l'accusât pas de tricherie, qu'il a mordu au ventre madame de Stainville. Celle-ci a poussé un cri, puis s'est mise à rire; mais le cri avoit été entendu, et comme ce n'étoit pas la première fois que (p. 31) pendant le jeu pareil zèle se manifestoit, chacun a voulu voir si les dents du galant avoient imprimé leur morsure. Et madame de Stainville, feignant de croire là une preuve d'intérêt pour sa belle personne, ne s'est pas refusée à cet examen tout intime. Et voici que les uns dirent que les dents se voyoient, tandis que les autres prétendoient le contraire : cela nécessairement donna lieu à une nouvelle exploration en pays secret, et la chère dame auroit été certainement visitée ainsi toute la journée, si la vieille maréchale de Luxembourg, qui désormais fait commerce d'austérité, n'avoit déclaré qu'il est des choses qui ne sont bonnes à faire qu'une fois. Entre nous, et tout bas, est-ce votre opinion, mon cher chevalier ? […]"

Datation
1760-1770

Extrait de
Lettres galantes d'une femme de qualité, 1760-1770, préface de Léon Roger-Milès, éditées par E. Testard, Paris, 1895, p. 31 et suiv.

Consultation en ligne
GallicaBnF

Voir d'autres jeux cités dans cet ouvrage >>>

 
     

Jeu de la main chaude

 
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z