Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Le livre du chevalier de la Tour-Landry (1371-1373)
 

  "au Roy qui ne ment"

Texte
(...)
Dont il advint une fois que tout plain de chevaliers et de dames jouoient au Roy qui ne ment pour dire vérité du nom de s'amie ; si me dist un et me jura trop fort que c'estoit moy, et qu'il m'amoit plus que dame du monde. Et je lui demanday s'il avoit gueres qu'il lui estoit pris, et il dist qu'il y avoit bien deux ans, et oncques mais ne me l'avoit osé dire. Et je lui respondy que ce n'estoit riens de estre si tost espris, et que ce n'estoit que un pou de temptacion, et qu'il alast a l'eglise et preist de l'eaue benoiste et deist son Ave Maria et sa Pater nostre, et il luy seroit tantost passé, car ces amours estoient trop nouvelles. Et il me demanda comment; et je lui deis que nul amoureux ne le doit dire a s'amie jusques a la fin de .VII. ans et demy, et pour ce n'estoit que un pou de tempatcion. Lors il me cuida argüer et trouver ses raysons, quant je lui dit bien hault: "Veez que dist cest chevallier ! Il dit que il n'a que deux ans que il ayme une dame." Et lors il me pris que je m'en teusse, et en bonne foy onques puis ne m'en parla.

Datation
1371 à 1373

Auteur
Geoffroi de la Tour Landry (avant 1330 - entre 1402 et 1406) .

Extrait de
de MONTAIGLON A. (éd.), Le livre du chevalier de La Tour Landry, pour l'enseignement de ses filles, Paris, P. Jannet, 1854, p. 261.

Consultation en ligne
Googlebooks

 
     

Jeu du Roi qui ne ment

 
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z