Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Pétrone, Le Satiricon, 64 (LXIV)
 

  Trimalcion joue au cheval  (Ie siècle)

 

Texte

Trimalchio, ne uideretur iactura motus, basiauit puerum ac iussit supra dorsum ascendere suum. Non moratus ille usus est equo, manuque plena scapulas eius subinde uerberauit, interque risum proclamauit: "Bucco, bucco, quot sunt hic?" Repressus ergo aliquamdiu Trimalchio camellam grandem iussit misceri potionesque diuidi omnibus seruis, qui ad pedes sedebant, adiecta exceptione: "Si quis, inquit, noluerit accipere, caput illi perfunde. Interdiu seuera, nunc hilaria".

Traduction

[64] LXIV. OU LA FÊTE S'ANIME : BATAILLE DE CHIENS ; LUSTRE BRISÉ ; TRIMALCION JOUE AU CHEVAL. (…)
Trimalcion, pour ne pas paraître ému de la casse, embrassa son bijou et lui dit de monter sur son dos. L'autre ne se fait pas prier, enfourche sa monture, lui frappe les épaules du plat de la main et s'écrie en éclatant de rire : « Eh gourde! Combien en vois-tu ? » Trimalcion se prêta quelque temps au jeu, puis ordonna de remplir de vin un grand vase et de le partager à tous les esclaves qui étaient assis à nos pieds, avec cette recommandation : « S'il y en a un qui ne veut pas boire, jette-lui le vin au travers de la face. Dans le jour les affaires sérieuses ; maintenant vive la joie ! »

Texte et traduction : http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/Petrone_satiricon/lecture/13.htm

Datation
Ie siècle après J.-C.

Auteur
Pétrone, en latin Petronius Arbiter, (Marseille, 27 après J.-C. - Cumes, 66 après J.-C.), écrivain romain.

Extrait de 
Petrone, Satyricon, LXIV

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z