Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Pantins et marionnettes
Pantins et marionnettes


Description | Historique | Symbolique | Sources | Bibliographie

Description

Cette catégorie comprend toutes les figurines articulées et mises en mouvement par des ficelles ou des petites cordes.

Historique

Il semble que les jouets animés par des ficelles font le bonheur des enfants depuis bien longtemps. Ainsi, en Égypte, à Licht, la tombe d’une petite fille a livré un groupe de quatre pygmées aux corps difformes, probablement reliés par une cordelette qui, actionnée, entraîne un mouvement de rotation et de danse (voir).

Les Grecs les appellent “neurospasta”, c’est-à-dire “objets mis en mouvement par de petites cordes”. Aristote évoque “ceux qui représentent les hommes et tous leurs gestes au moyen de figures de bois”. On voit alors, précise-t-il, le cou tourner, la tête s’incliner, les yeux rouler, les mains répondre exactement au mouvement qu’on exige d’elles : “toute cette petite personne de bois semble vivre et s’animer”. De véritables spectacles sont attestés ; le marionnettiste, juché sur une poutre et caché par de longues draperies, y donne vie aux personnages de bois et de tissu en tirant sur des ficelles.

Au IIe siècle après J.-C., l’auteur latin Apulée donne une description complète d’un pantin : “Voyez encore ceux qui animent la gesticulation de marionnettes de bois : s’ils tirent le fil de la partie du corps qu’ils veulent faire bouger, le cou tournera, la tête oscillera, les yeux rouleront, les mains seront prêtes à servir et, non sans grâce, la poupée entière, paraîtra douée de vie.” (Détails)

Les figurines articulées ont ensuite été reprises par les bateleurs du Moyen Âge qui les ont diffusées dans toute l’Europe. Le mot "marionnette" daterait du Moyen Âge et viendrait d’un diminutif du prénom Marie, à l’instar de Marion, Mariotte, ou Mariolle, signifiant petite Marie chérie. À partir du XVIe siècle, le vocable désigne toute figurine de bois, sacrée ou profane, mais s’étend également aux poupées utilisées en sorcellerie.

Les premières formes d'automates (exécutant des tâches de façon automatique, sans intervention humaine) n'apparaissent pas avant le XVIIIe siècle.

Symbolique

Le symbolisme de la marionnette pourrait exprimer un archétype divin ; celui qui tire les ficelles étant comme un dieu qui donne vie et anime les êtres vivants.

Bibliographie

Voir la bibliographie spécifique à ce jouet >>>

Sources

Voir les sources archéologiques, iconographiques et écrites >>>

Traductions

français Marionnette, Pantin | english Marionette, Puppetry | nederlands Marionet, Handpop | deutsch Marionette, Gliederpuppe, Handpuppen | italiano Marionetta, Burattino | español Marioneta, Títere | português Marionete, Marioneta, Fantoche, Boneco

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z