Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Jeu du Roi qui ne ment
Jeu du Roi qui ne ment

Description | Historique | Symbolique | Sources | Bibliographie

 
Indédini
Libre  Moyen  Langage  

 

 

 

Autres appellations

Roy qui ne ment

Description

Jeu de questions et réponses, sans règles précises, sans vainqueur ni vaincu. Divertissement dont le but était de répondre aux questions insidieuses, curieuses ou  oiseuses, brièvement et avec le plus de répartie possible. Les participants élisent un roi et lui posent toute une série de questions auxquelles il est tenu de répondre.

Historique

Les références à ce jeu sont essentiellement littéraires et concernent les XIIIe et XIVe siècles. La première mention apparaît dans un poème de Jacque Bretel relatant des fêtes organisées en 1285. Le jeu accompagne ou suit les réjouissances d'un tournoi, mais n'est pas explicité. C'est surtout un poème de Jean de Condé, composé entre 1310 et 1340, qui permet de mieux cerner la démarche du jeu.

Symbolique

Le jeu demande des qualités de répartie et une aptitude à répondre brièvement, mais aussi un art à poser des questions insidieuses, oiseuses, ou révélatrices de sentiments profonds, toutes qualités qui permettent de briller en société. Il est aussi un moyen détourné pour un jeune homme de déclarer sa flamme à une compagne de jeu. (Mehl, 1990)

Sources

Voir les sources iconographiques et écrites >>>

Bibliographie

Voir la bibliographie spécifique à ce jeu >>>

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z