Jocari | Détails

Jocari (latin iocari s’amuser, iocus jeu)

Site francophone de référence sur les jeux et jouets
des époques antique, médiévale et renaissante,
issu de la recherche scientifique

egypte_c procheorient_c grece_c rome_c moyenage_c vikings_c renaissance_c
Jeu de la Mourre
Jeu de la Mourre

Description | Matériel | Règles | Historique | Symbolique | Sources | Bibliographie

 
2
LIbre  Facile  Devinette  

 

 

 

Autres appellations

Micatio ou Micare Digitis (époque romaine et Dictionnaire, 1544) - Morre - Morra (Italie) - Chifoumi

Description

Conciliant hasard, adresse et compétition, ce jeu de devinette se joue avec les mains. L'expression latine Micare Digitis pourrait se traduire par «dresser les doigts» (Dictionnaire, 1544) ou «doigts rapides». Placés l'un en face de l'autre, deux joueurs doivent deviner le nombre de doigts que va présenter brusquement leur adversaire

Matériel

Aucun ; ce jeu se joue avec les mains.

Règles

But du jeu
Lever sa main droite très rapidement en montrant un nombre de doigts à faire deviner à son partenaire tout en devinant, en même temps, le nombre de doigts montrés par son adversaire.

Déroulement du jeu
– Au signal (sans tricher !), les deux joueurs, face à face, le poing serré, montrent un certain nombre de doigts et annonce à haute voix le nombre de doigts que va montrer l’adversaire.
– Les doigts repliés permettent de représenter les nombres de 1 à 9 ainsi que zéro (voir dessins)
– Celui qui a bien deviné reçoit un point et le premier qui atteint cinq points a gagné.

Variante
Deviner la somme des deux mains réunies.

Le gagnant
Le premier joueur à atteindre 5 points remporte la partie.

Historique

Peut-être d’origine égyptienne, d'après deux scènes peintes dans des tombes qui représentent des hommes face à face qui se font des signes de mains, ce jeu semble également attesté sur des vases grecs, mais seule la civilisation romaine nous en a laissé le nom (Micare Digitis) et le procédé.
Très apprécié dans la Rome antique, il fait parfois l’objet d’interdictions car les adultes y jouent aussi, mais pour de l’argent et parfois pas très honnêtement (il suffit au joueur habile de décaler légèrement la simultanéité du geste et de la parole pour tenter de gagner la partie). Ce jeu est toujours apprécié au Moyen Âge. Rabelais, dans sa liste de jeux pratiqués par le jeune Gargantua, cite "la mourre”. Le jeu est d’ailleurs encore pratiqué en Italie sous le nom de “Morra”.

Symbolique

Aucune signification symbolique ou mythologique n'est connue pour ce jeu. 

Sources

Voir les sources archéologiques, iconographiques et écrites >>>

Bibliographie

Voir la bibliographie spécifique à ce jeu >>>

Traductions

français Mourre | english Morra | nederlands Morra | deutsch Morra | italiano Morra | español Morra | português Morra

 

 
     
Rechercher
Dans les jeux et jouets

Dans les sources

Dans la bibliographie

Index général
A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z